Ce jeudi 17 février a eu lieu le workshop annuel de Tous vélo-actifs. Organisé en virtuel, il a rassemblé une soixantaine de participants et se composait de deux parties. La première concernait la remise des labels vélo-actifs aux 24 entreprises auditées. La seconde s’est intéressée à la cyclologistique, avec des témoignages d’entreprise. Philippe Henry, Ministre wallon de la Mobilité, a aussi partagé son engouement pour le vélo ainsi que les futurs projets wallons, tant pour le déplacement de personnes que pour le déplacement de marchandises.

Vous pouvez revoir l’ensemble du workshop dans la vidéo ci-dessous.

Remise des labels vélo-actifs

Les labels vélo-actifs sont l’occasion de mettre en lumière les entreprises ayant une politique vélo forte. Cette année, 24 entreprises ont demandé à être auditées pour recevoir ce label, allant d’une à 5 étoiles. Cet audit a été réalisé par le bureau d’études indépendant Traject.

En plus des étoiles du label, 5 badges spéciaux ont été décernés cette année :

  • Sécurité routière : mise en place d’activités originales pour sensibiliser à la sécurité routière.
  • Progression exceptionnelle : augmentation du score de plus de 20% entre 2020 et 2021.
  • Tous sites équipés (uniquement accessible aux entreprises multisites) : la quasi-totalité des sites sont équipés de parkings vélo.
  • Relais mobilité (uniquement accessible aux entreprises multisites) : le Mobility Manager est aidé sur les différents sites de l’entreprise par des relais mobilité qui ont été formés.
  • Expert : l’entreprise a plus de 5 points “étoiles” et dépasse donc le maximum théorique du label.

L’ensemble des résultats est présenté dans le lien suivant. Il permet aussi de découvrir les principales actions réalisées par les entreprises labellisées en 2021.

Résultats des labels

Le bureau Traject, représenté par Pierre Bertin, a résumé les éléments importants d’une bonne politique cyclable ainsi que leur évolution entre 2019 et 2021. Ces éléments sont au nombre de 3 :

  • « Information » : il est nécessaire que les informations sur la mobilité soient disponibles et communiquées régulièrement. Si la fréquence des communications a fortement diminué en 2020, les entreprises ont recommencé à parler régulièrement de mobilité en 2021.
  • « Incitants » : les vélos de service, présenté comme premier incitant, ont vu leur utilisation changer. Utilisés principalement pour les trajets de service en 2019, ils ont servi aussi à tester les trajets domicile-travail en 2020 et 2021. D’autre part, de simple idée en 2019, le leasing vélo est devenu aussi un sujet incontournable dans de nombreuses entreprises et a été mis en place en 2020 ou 2021.
  • « Infrastructures » : plusieurs entreprises ont profité de l’absence des collaborateurs en 2020 pour repenser le parking vélo. Il a été sécurisé et rendu plus confortable.
Télécharger la présentation de Traject

Introduction à la cyclologistique

Ce workshop a été aussi l’occasion de faire découvrir la cyclologistique aux entreprises non spécialisées dans la livraison.

Pour cela, Serge Mignonsin, co-fondateur de Rayon9, est venu présenter le potentiel de la cyclologistique et les différents usages qu’on peut en attendre. Cette présentation était aussi l’occasion de découvrir les actions de la Belgian Cycle Logistics Federation et les acteurs qui la composent.

Pascal Moens, directeur au SPW de la Direction du Transport et de l’Intermodalité des Marchandises, est venu expliquer les projets de la Région pour développer la cyclologistique en Wallonie. Le rôle du SPW Mobilité et Infrastructures en la matière est de soutenir les acteurs du secteur et de les mettre en réseau avec les acteurs du développement du territoire.

Télécharger la présentation de Rayon9
Télécharger la présentation du SPW MI

Trois entreprises ont ensuite témoigné de leur expérience et de leurs apprentissages sur le terrain de la cyclologistique :

  • Proximus travaille avec des entreprises de cyclologistique pour l’approvisionnement de ses magasins dans plusieurs centres-villes. Lancé en 2018 à Anvers, ce service a été étendu à 4 autres villes en Belgique.
  • La RTBF a relevé le challenge de développer un studio multicam transportable à vélo et en autonomie énergétique complète. Plusieurs essais furent nécessaires afin de trouver le bon système pour transporter tout le matériel nécessaire pour filmer et retransmettre l’interview directement.
  • À la Centrale de Tihange, Engie-Electrabel dispose d’une flotte d’une trentaine de vélos-cargos pour les déplacements de service en interne. Un service fortement utilisé par les collaborateurs, qui leur permet de gagner du temps et rend leurs trajets plus agréables.
Présentation de Proximus
Présentation de la RTBF
Présentation de Engie-Electrabel

Deux vidéos ont complété cette session pour illustrer deux autres utilisations de vélo-cargo :

La livraison de repas chauds par le CPAS de Berchem-Sainte-Agathe

Les interventions techniques de Vivaqua dans Bruxelles

Une bonne partie des projets mentionnés ou présentés lors du workshop ont été initiés dans la ville de Bruxelles. Ceci est en partie liée au programme Cairgo Bike coordonné par Bruxelles Mobilité qui a pour objectif de convertir et aider particuliers et professionnels à l’usage régulier du vélo-cargo, pour le transport de marchandises et de personnes. Ce programme est co-financé par le Fonds Européen de développement Régional à travers l’initiative Actions Innovatrices Urbaines, ce qui rend ce service très intéressant pour les entreprises. La RTBF, Vivaqua et Proximus ont bénéficies de l’aide d’Urbike à travers le programme Cairgo Bike pour la mise en place des projets présentés lors du workshop. Nous remercions d’ailleurs Renaud d’Urbike d’avoir pris le temps de nous parler de ces différents projets lors de la préparation de ce workshop !

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour un nouveau workshop !