Bonne nouvelle pour les cyclistes bénéficiant de l’indemnité kilométrique pour leurs déplacements domicile-travail à vélo! Cette dernière est passée, depuis janvier 2017, de 0,22 €/km à 0,23€/km.

En effet, afin d’encourager leur personnel à se rendre au travail à vélo, les employeurs ont la possibilité d’octroyer une prime, exonérée d’impôts pour le travailleur et de cotisation sociales pour l’employeur, jusqu’à 0,23€ par kilomètre parcouru. Celle-ci n’est pas obligatoire mais a de nombreux impacts positifs sur la santé des travailleurs, l’économie, la mobilité et bien entendu l’environnement!

A travers son enquête triennale sur les déplacements domicile-travail au sein des entreprises de plus de 100 personnes, le SPF Mobilité et Transports a pu estimer l’impact des mesures prises par les entreprises en faveur de l’utilisation du vélo:

On observe un corrélation entre les mesures favorables au vélo et le nombre de cyclistes en entreprise

Ce tableau nous permet de constater l’impact positif de la mise en place de l’indemnité kilométrique sur l’utilisation effective du vélo pour les déplacements domicile-travail. Les entreprises proposant cette dernière voient presque leur nombre de cyclistes doubler par rapport à celles qui ne la proposent pas.

Lors de cette même enquête, le SPF Mobilité et Transports a pu constater qu’en 2014, 86% des entreprises de plus de 100 personnes en Belgique, octroyaient l’indemnité cycliste à leur personnel:

Les mesures favorables au vélo sont en importante croissance dans les entreprises depuis 2005

De par son caractère triennal, la prochaine enquête du SPF Mobilité et Transports débutera cette année 2017. L’occasion peut-être de constater une réelle augmentation du nombre d’entreprises offrant l’indemnité cycliste à son personnel, au bénéfice de tous?

Accès à l’exercice d’imposition 2018, SPF Finances.